Le jade néphrite

Les pierres naturelles


Lorsque l'on parle de jade, on fait en fait référence indifféremment à deux minéraux, le jade néphrite et la jadéite. Il convient pourtant de les différencier :

Leur origine, leur dureté et leur texture de même que leur composition chimique sont différentes.

 

  • Tandis que le jade néphrite est utilisé par la civilisation chinoise depuis 5000 ans comme emblème du pouvoir, faisant partie intégrante des rituels importants ou pour la fabrication des armes et des objets chinois, la jadéite est importée de Myanmar (anciennement Birmanie) que depuis 1730.
  • Le jade néphrite est beaucoup plus dur que la jadéite, c'est une pierre dure comme l'acier grâce a ses cristaux fibreux très enchevêtrés tandis que la jadéite a des cristaux granuleux qui s'égrènent, ces textures permettent parfois de les différencier.
  • On trouve des gisements de jade néphrite un peu partout dans le monde mais principalement au Canada, en Alaska et en Chine même si le Canada reste aujourd'hui le principal fournisseur. Il est plus commun que la jadéite qui reste plus rare et donc plus coûteuse.

Jade néphrite

Jadéites



Sa composition chimique

Le jade néphrite est un hydroxyde de silicate de calcium et de magnésium.

Sa formule : Ca2(Mg,Fe)5Si8O22(OH)2

Plus il est vert foncé plus il contient de fer, plus il est couleur crème plus il contient de magnésium.

 

Ses vertus sur le plan physique

  •  Le jade néphrite est incontestablement réputé pour son action sur les reins et les glandes surrénales. D'ailleurs le mot jade vient de l'espagnol "piedra de ijada" qui signifie pierre des reins et le mot néphrite vient du grec "nephros" qui signifie également reins.
  • Elle est conseillée pour favoriser l'élimination des calculs rénaux, calmer les incontinences et les cystites.